Les femmes aux Jeux olympiques

C’est grâce à Alice Milliat, les femmes peuvent participer aux  Jeux olympiques

Le sport féminin apparaît dans l’Entre-deux-guerres, grâce aux combats que mène une pionnière oubliée, Alice Milliat, née à Nantes en 1884.
Quand Pierre de Coubertin décide de relancer les Jeux Olympiques,  Alice Milliat, nageuse, hockeyeuse et rameuse, demande au CIO, que les femmes puisent elles aussi participer.
Déboutée, elle lance dès 1921, une fédération féminine internationale qu’elle préside et avec laquelle elle organisera à quatre reprise des jeux Olympiques féminins : Paris 1922, Göteborg (Suède) 1926, Prague 1930 et Londres 1934.

Le livre « Alice Milliat : la pasionaria du sport féminin » témoigne de ce que nous lui devons.

Alice Milliat la passionaria du sport

Le parcours des femmes dans l’histoire du sport est retracé dans la revue Clio

 

Où acheter des livres lesbiens ?

Vous voulez acheter des livres lesbiens ? Ayez le bon réflexe : ne vous précipitez pas sur Amazon. Bientôt les vacances et vous prévoyez d’emporter un peu de lecture saphique pour farnienter au soleil. Ayez…

« Orlando », de quoi est-ce le nom ?

La tuerie perpétrée au « Pulse », une boîte gay d’Orlando, le dimanche 12 juin 2016, a visiblement posé un problème de vocabulaire à de nombreuses personnalités politiques et médias français. Le caractère homophobe du massacre leur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *