« Opération Twilight » un roman lesbien d’Annabel West

« Opération Twilight » d’Annabel West, un nouveau roman lesbien chez KTM éditions

Entre écologie, mondialisation et finance internationale, « Opération Twilight’  est un thriller lesbien qui fait aussi la part belle à la romance et au dépaysement.

Présentation de « Opération Twilight » :

Après quelques années dans l’humanitaire, Angelique Devine est maintenant consultante auprès d’entreprises qui souhaitent se développer en Asie.
Lorsqu’elle est contactée par Andrew Nolan, un industriel australien, pour l’aider à conforter sa mainmise sur les richesses naturelles du royaume insulaire de Seragana, elle éprouve quelques réserves.
Un dîner avec ses amis du Twilight Club et sa rencontre avec Kira Na Murgha, la princesse à la tête du royaume, vont l’inciter à défendre les intérêts de Seragana et à se débarrasser de l’homme d’affaires trop avide et envahissant. L’opération Twilight est planifiée.

Operation Twilight, un roman lesbien de Annabel West

Quelques extraits de « Opération Twilight »:

(…) Elle avait hâte d’être à samedi soir. Le dîner du Twilight Club était prévu depuis des mois. Pendant ses années dans l’humanitaire, elle s’était fait quatre amis très proches, dont Siow Lian. Ils avaient occupé des postes divers dans différents organismes. Comme Angelique, ils avaient tous renoncé, désabusés, et avaient embrassé d’autres carrières. En ce moment, ils étaient tous éparpillés à travers le monde. Pourtant, ils n’avaient jamais perdu leur intérêt pour l’humanitaire. Ils partageaient en particulier une passion pour l’aide aux petites entreprises auxquelles les ONG ne prenaient même pas la peine de s’intéresser. Alors, quelques années plus tôt, lors de l’un de leurs dîners réguliers, ils avaient mis au point un système pour contourner les voies officielles et fournir une assistance financière aux habitants des villages dépendants de l’aide internationale. Ils avaient ouvert un compte bancaire sur lequel ils avaient tous déposé de l’argent. Jeremy et Lucy, tous deux riches et généreux, avaient mis le plus gros. Ils avaient également soutiré un peu d’argent à des connaissances aisées. Puis ils avaient commencé à faire fonctionner un système de prêt. En faisant payer des intérêts minimes afin de couvrir les coûts, ils apportaient de l’argent, discrètement, là où il y en avait besoin. L’intermédiaire était une amie et ancienne collègue de l’organisation dans laquelle Angelique avait travaillé. Danni leur recommandait les projets à soutenir et distribuait les fonds grâce à son équipe sur le terrain. En général, les petits prêts étaient remboursés, parfois non. C’était un passe-temps gratifiant et ils s’étaient baptisés Le Twilight Club. (…)

***

(…) Elle détailla son plan.
Mason se tapota la bouche avec sa serviette, puis poussa son bol vide sur le côté.
— Nolan va sauter sur l’occasion. Aucun doute là-dessus. Il va se dire que tu es un génie pour avoir mis la main sur ce rapport. Et bien sûr, il va devoir créer une société pour lever des fonds. Il va croire qu’il est sur un sacré coup et il va vouloir s’appuyer sur toi, son habile conseillère, pour le guider dans toute l’affaire.
— Mais d’autres auront leur mot à dire, dit Siow Lian. Des avocats, des courtiers. Ils pourraient être suffisamment malins pour se douter que c’est un peu suspect.
— Comment pourraient-ils le savoir ? Mason s’essuya le front du dos de la main. Il faut savoir comment le marché fonctionne. Tu crois que les courtiers, les assureurs, les avocats ou quiconque inspectent les usines, se baladent au fond des mines ? Tu crois qu’ils vont tous se précipiter dans un avion, pour aller à Seragana et inspecter ces putains de sites ? Taper un peu partout sur les rochers avec un bâton ? Angelique éclata de rire. Ils vont analyser les chiffres, peser les bénéfices attendus, les coûts. Ils examinent les données, estiment les risques. Ce rapport a été préparé par des professionnels, dit-il en tournant les pages. Tout le monde va considérer cette version comme authentique. Mais ce sera une version qui aura été scrupuleusement modifiée. La Bourse australienne a des exigences pour qu’une société puisse faire son entrée, dit-il en levant les yeux vers Angelique. Pour quelque chose comme ça, ils voudront le rapport d’un expert indépendant.
— Je le savais, dit Siow Lian, en se laissant aller sur le dossier de sa chaise.
Mason secoua la tête.
— Un expert n’a qu’à vérifier que les données sont cohérentes et que tous les tests nécessaires pour valider la concession ont été faits dans les règles. Il signe un bout de papier et empoche un chèque de 1 000 ou 2 000 $. Facile.
Siow Lian soupira.
— Il y a juste un petit problème, la société qui a conduit l’étude. Tu comprends ? Quelqu’un pourrait les appeler pour vérifier les détails.
— On va devoir inventer un cabinet d’études, dit Angelique. Lui donner un joli nom et un logo.
— Ouais, dit Mason. Et un bureau et un numéro de téléphone.
— Vous êtes complètement fous ! lâcha Siow Lian.

Plus d’information sur « Opération Twilight » d’Annabel West…

fleche1

 

Véronique Bréger présente « Les Chroniques d’Ouranos »

Véronique Bréger à répondu aux questions du Rayon lesbien, à l’occasion de la publication de son roman d’anticipation,  Les Chroniques d’Ouranos. *** Peux-tu nous raconter l’histoire de la publication de ce livre, Les Chroniques d’Ouranos…

Rendez-vous au Salon du livre lesbien 2017

Le Salon du livre lesbien 2017 se tiendra le samedi 1 juillet à la Mairie du 3e arrondissement de Paris. Pour sa sixième édition, le Salon du livre lesbien de Paris accueillera plus une trentaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *