Le tango queer, quésaco ?

Le tango queer fait sa rentrée parisienne, l’occasion de découvrir le tango de manière différente.

Contrairement au tango classique où c’est toujours la même personne (l’homme) qui mène la danse, le tango queer offre la possibilité d’alterner les rôles. Il est principalement dansé par des couples de même sexe. Un retour aux sources, en quelque sorte, puisqu’au XIXe le tango se dansait entre hommes dans les bordels de Buenos Aires.

De nos jours, des couples avant-gardistes osent participer à des compétitions internationales de tango pour faire découvrir le tango queer aux puristes qui ne voient pas toujours cela d’un bon œil, comme l’expliquait récemment Le Parisien.

En juin dernier s’est tenue à Paris « La vie en rose, rencontre internationale Queer autour du tango argentin ». Le rayonnement de ce genre d’événement est tel qu’il en existe aussi à Montréal, Barcelone, Berlin… et même à Saint-Pétersbourg.

Dans la capitale, c’est Céline Tiberghien qui en est l’ambassadrice avec echos-tango. Vous pouvez visionner son interview sur Yagg qui l’a rencontrée début septembre.

Et si, avant d’aller prendre des cours avec Céline, vous voulez voir ce que cela donne, des milongas queer sont régulièrement organisées à Paris. Vous pouvez également consulter (en anglais) le site de Queer Tango Project .

 

femmes dansant le tango

 

Le Jeu des familles arc-en-ciel

Un jeu des familles arc-en-ciel est sur le point de voir le jour, à l’initiative de membres de l’équipe alsacienne de SOS Homophobie. Ce jeu de 7 familles revisité vient de dépasser son objectif de …

« Lost on you », vous connaissez?

« Lost on you », c’est cette chanson envoûtante dont le clip passe en boucle sur les chaînes musicales de la TNT. Cette vidéo ambiguë où une jeune femme blonde semble errer tandis qu’un jeune chanteur chevelu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *